[1] 
On porroit procurer
[2] 
un grand amend
[ 1]  Il se peut qu'une lunette paroisse
[ 2]  meilleure et ne le soit pas, que Jupiter paroisse plus grand,
et
[ 3] 
qu'on
et bien clair, et que cependant on
n'en voye
[ 4]  point les satellites; au lieu qu'on les peut voir
[ 5]  avec une autre qui ne paroist pas si bonne. En voicy
[ 6]  le principe.
[ 7]  Quand l'oculaire est petit, et a son foyer
[ 8]  eloigné, l'image qu'on voit dans ce foyer,
[ 9]  paroist plus petite à l'oeil, car elle est plus distante.
[10]  Cependant si elle est bien distincte dans ce foyer en
[11]  elle même et marque les satellites, on
[12]  les y verra; au lieu que lorsque
[13]  ne sont pas marqués dans
[14] 
cette image
,
l'image pourra neant–
[15] 
moi
il
on ne les y verra pas, quoyque l'image
[16]  soit aggrandie par l'avoisinement de l'oeil
[17]  au foyer.        
[18] 
Il
On
Les
lunettes
qui aggran
ont
[19]  eu jusqu'icy peu d'ouuerture, à cause de la
[20]  petitesse, mais ayant des grands
verres
objectifs,
[21] 
par le moyen des grandes pieces de verre bien claires
[22] 
et aussi des grands oculaires
on peut aussi
[23] 
leur donner des grands oculaires
et une grande
[24]  ouuerture. Et par ce moyen on obtient
[25]  aussi une grande clarté, jusqu'à pouuoir voir
[26]  des choses eloignées la nuit, à cause de la multi–
[27]  plication des images, chacune portant sa clarté
[28]  avec elle.        
[29]  On peut
bien
voir à travers de ces grands
[30]  verres comme AB.        
[31]  quand même le soleil C. y fait passer ce rayon
[32]  de travers; et generalement dans ces grandes
[33]  pieces lors même qu'une infinité d'images
[34]  paroissent, il en reste toutjours assez.        
[1] 


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 2
text layer 3
text replacement
deletion 1
insertion 1


back to index