[ 1]  Il faut remarquer neantmoins quoyque l'experience
[ 2]  refuteroit l'hypothese, que le mouuement des liqueurs
[ 3]  en tous sens
ne seroit pas r
ne meriteroit pas
d'estre
[ 4]  rejetté pour cela, estant seulement reconnu trop
[ 5]  foible pour estre cause d'une union si forte,
comme la nostre
.
[ 6]  Peut estre même qu'on découuriroit ce mouuement
par ses effects,
[ 7]  en poursuivant cette sorte d'experiences avec
[ 8]  des corps plus legers,
propres pour cet effect;
[ 9]  et je crois que Mons. Rohault nous a donné
[10]  déja quelque chose de cette nature.        
[11]  Enfin la même demonstration
fait son effect de la
de nostre experience feroit son effect contre
toute autre
[12]  sorte de mouuements d'une matiere plus
[13]  subtile que l'air,
dont on se pourroit servir
qu'on pourroit employer
[14]  pour pousser ou presser les corps joincts l'un
[15]  contre l'autre. Car quoyque je croy qu'on ne
[16]  pourra pas se passer
icy
aisement d'une telle
[17]  matiere
au moins selon la facon ordinaire de parler
, je croy pourtant aussi qu'il suffiroit
[18] 
la supposer simp
supposer son existence
, sans se mettre
[19]  en peine de son mouuement.       
[20]  Pour approfondir d'avantage l'union
[21]  des corps purgez d'air, dont nous cherchons
[22]  la raison il faut examiner les phenomenes
[23]  jusqu'à la moindre circumstance; et surtout
[24]  cette Bulle d'air laquelle arrivant à une
[25]  certaine hauteur fait tomber l'eau purgée jusqu'
[26]  au dessous de cette hauteur. Soit dans la fig. 1
[27]  le Recipient
epuisé
EE le vase F
[28] 
dans lequel l'eau purgée
arrive jusqu'in A en sorte
[29]  que
le
la bouche du
matras renversé CD - A plein
[30]  d'eau purgée, trempe dans l'eau du vase F.
[31]  Cela fait, et le Recipient estant épuisé à
[32]  force de pomper, le matras
ou la phiole
ne se vuide pas, ce qu'il
[33]  feroit si l'eau n'estoit pas purgée.        Il arrive
[34]  cependant quelque fois, qu'une petite bulle d'air estant
[35]  parüe au fond de l'eau A dans la superficie
[36]  interieure du Matras, grossissant peu à peu, et
[37]  montant jusqu'à une certaine hauteur B s' étend
[38]  de là subitement vers en haut, et occupant tout
[39]  l'espace CD - B fait descendre l'eau de la phiole,
[40]  et se mettre au dessous de B. Et il semble que
[41]  B est plus haut ou plus bas à raison de la
hauteur de l'eau et de la
quantité
[42]  d'air dans la bulle
, l'eau descendant jusqu'à ce
[43] 
que l'espace CD - B devienne assez grand pour
[44] 
faire l'air de la bulle
dans la phiole
prendre le même degré de
[45] 
dilatation que l'air du Recipient a déja.
. Car l'eau detachée une fois du haut CD
[46] 
descend par son propre poids
jusque
et il n'en reste
dans
au bas de la phiole,
[47] 
que ce que le ressort du peu d'air qui est demeuré
[48] 
dans le recipient peut soûtenir, quoyque l'air de la bulle,
[49] 
qui occupe à present
la phiole
l'espace CD - B soit plus dilaté que celuy
[50] 
du Recipient.
Mais si l'air de la phiole seroit moins dilaté,


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 2
text layer 2.1
text layer 2.2
text layer 2.2.1
text layer 2.2.2
text layer 2.2.2.1
text layer 2.2.2.2
text replacement
deletion 1
insertion 1


back to index