[ 1]  mais comme nous n'avons point de vuide
[ 2]  parfait, et comme il y a tousjour de l'air quoyque
extremement
[ 3] 
tres
rarifié entre deux: il arrivera ce que
[ 4]  nous voyons arriver quand la liqueur purgée
[ 5]  tombe à cause de l'interposition d'une petite
[ 6]  bulle, car cette petite bulle
qui est à peine sensible
se rari
[ 7] 
dilate extremement
quan
à cause qu'elle
[ 8] 
remplit
estant obligée de remplir tout le Matras quand la liqueur tombe, se dilate extremement
[ 9]  et peut-estre autant que l'air qui reste dans
[10]  le Recipient, et neantmoins elle fait
[11]  cesser l'effort
à
de la nature à la join
que la nature fait
[12]  contre la discontinuation des corps: donc
[13]  l'air
qui reste
dans le recipient fera le même.
Cela
[14] 
La Raison est, parce qu'il n'y
À cause qu'il n'y a
[15]  point de discontinuation des corps grossiers ou sensibles,
par
quand la liqueur se separe du verre.
[16]  L'air quoyque dilaté estant entre deux.
(Mais il me semble, qu'il y reste, quelque difficulté car supposons tout plein d'air même ordinaire neantmoins le mouuement general se trouuera mieux, en
separant
joignant
deux corps grossiers, que l'air seulement.)
       
[17]  Object. 3. Mais
on ne pourra pas
comment pourra-t-on
rendre
[18]  raison par cette Hypothese, pourquoy un grand
[19]  choc, donné contre le Tuyau fait tomber
[20]  la liqueur,
phaenom. 5.
La Response est facile, sçavoir
[21]  qu'il est tres aisé d'en rendre raison,
[22]  parce que
par le choc il s'engendre
le choc produit
[23]  des bulles d'air.       
[24]  Object. 4. Pourquoy est il donc
[25]  plus difficile de separer la liqueur purgée,
[26]  du verre, par le choc, quand elle a esté
[27]  longtemps en repos
selon le phenomene 8.
? Pour réponse
[28]  on peut dire que la liqueur
estant
ayant esté longtemps
fort contrainte
[29]  et ayant quitté la facilité de produire
[30]  des bulles, veu qu'il y a long-temps qu'elle
[31]  n'en a pas produit, il faut de la force pour
[32]  luy rendre cette disposition par le choc.       
[33]  Object. 5. S'il y a une pression comme nous
[34]  venons de dire, il seroit même difficile de faire
[35]  glisser une placque sur l'autre
dans le vuide
, comme
[36]  si l'on les pressoit l'une contre l'autre
[37]  entre deux doigts,
on ne pourroit pas
les
remuer aisément
. Cette objection est generalle,contre toutes les pressions par lesquelles on est accoustumé
d'appliquer à ce phenomene
[38] 
soit qu'on a
d'expliquer les phenomenes que les anciens expliquoient par le vuide
car on demande pourquoy le
[39]  poids de l'air ne nous incommode pas, et
[40]  pourquoy un plongeur n'est pas écrasé entre
[41]  l'eau et le fonds. Et il faut seulement
[42]  appliquer icy la response des Messieurs Pascal,
[43]  Boyle, Guericke par laquelle ils ont
[44]  sauué la pression de l'atmosphere
et l'equilibre des liqueurs
contre cette
[45]  sorte d'objections.       
[46] 
Object. 5. Il reste une objection tres difficile,
[47] 
de la liqu
du
de l'experience


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 1.1
text layer 1.2
text layer 1.3
text layer 2
text layer 2.1
text layer 2.2
text layer 3
text replacement
insertion 1
insertion 1.1


back to index