[ 1]  semblables, en tous les autres points assignables.
[ 2]  Et par consequent une confusion
[ 3]  generalle, laquelle seroit moindre sans
[ 4]  doute, si les trois corps a. b. c.
[ 5]  estoit près l'un de l'autre dans
[ 6]  la situation a. bb. cc. Et comme le mouuement
[ 7]  general tache de disposer les corps d'une
[ 8]  maniere dont il soit empeché le moins qu'il
[ 9]  est possible (comme je suppose d'estre demontré
[10]  ailleurs) les trois corps donnez se joindront
[11]  ensemble de cette facon susdite
. Q. E. D.
[12] 
et
ou
qui est la même chose,
la cho
la
[13] 
Nature empechera
prenant l'espace
[14] 
hegf. pour la region de nostre terre, la
[15] 
nature s'opposera
à la
dissolution
[16] 
des corps
discontinuation des corps
[17]  sensibles.       
[18]  L'application de cette proposition aux
[19]  phenomenes proposez s'éclaircira par
[20]  la solution des objections principalles.       
[21] 
Object. 1. Il s'ensuiuroit, que non seulement
[22] 
les corps demeureroient unis dans le vuide,
[23] 
mais a
[24] 
Object. 1. Il s'ensuiuroit, que deux corps l'un
[25] 
liquide, l'autre solide
comme le verre, et l'eau
, ne se separeroient pas,
[26] 
même quand
il y a une bulle d'air entre
[27]  deux, contre le phenomene 5. Car le mouuement
[28]  general tachera de les joindre autant qu'il
[29]  est possible, et pressera l'air dans un petit
[30]  espace, pour estre moins empeché. La response
[31]  se tire aisément de nostre proposition. Car
[32]  cette joinction arrive, s'il n'y a point d'autre
[33]  remede. Mais dans le cas proposé, il faut considerer
[34]  qu'il y a deux efforts de la Nature, ou du mouuement
[35]  general, l'un, à joindre les corps heterogenes,
[36]  grossiers ou sensibles, l'autre à les dissiper ou
[37]  dilater
l'air, qui est capable
s'ils sont capables
de dilatation;
[38] 
puisque
comme nous avons
demontré
montré
car nous avons montré
[39] 
mais comme
l'air seul en est capable,
[40]  ces deux efforts
egaux
l'un de dilater l'air, interposé (et
[41]  par consequent (1), de separer les corps) et
[42]  l'autre de joindre les corps, combattront ensemble,
[43]  et le premier sera assisté par la pesanteur
[44]  de la liqueur, il l'emportera donc sur l'autre,
[45]  et la liqueur tombera, selon le phenomene 5.       
[46]  Object. 2.
selon
Il s'ensuiuroit
[47]  d'avantage que les corps sensibles se deuroient
[48]  même approcher dans le vuide l'un de l'autre,
[49]  contre l'experience. La Response en est,
[50]  que cela arriveroit dans un vuide parfait
[51]  pourveu que les corps ne soient pas trop pesans,


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 2
text layer 2.1
text layer 2.2
text layer 3
text layer 4
text replacement
deletion 1
insertion 1


back to index