[ 1]  Conseq. 6. Il semble qu'on peut tirer de
[ 2]  ces phenomenes ensemble une observation
[ 3]  generalle, sçavoir, que la nature tache d'empecher
[ 4]  la discontinuation des corps sensibles. Car
[ 5]  même dans le vuide
ou plustost Recipient épuisé,
deux corps solides ne se
[ 6]  separent pas aisément comme on voit par le
[ 7]  phenom. 9. des placques, ny
même
deux liquides,
[ 8]  par le phen. 10. du siphon à jambes inégalles,
[ 9]  ny un solide d'un liquide, par les phenomenes
[10]  5. et 7. de la liqueur purgée. Mais aussitost
[11]  qu'un corps
sensible
qui se peut étendre ou prendre
[12]  un plus grand volume
comme l'air
est interposé,
alors l'union
[13] 
cesse
les corps
attachez
joints
reprennent la
[14]  liberté de se separer.


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 2
text replacement
deletion 1
insertion 1


back to index