[ 1]  Consequence de l'Hypothese generalle
[ 2]  publiée il y a quelque temps, pour
[ 3]  expliquer le phenomene
[ 4]  de l'attachement dans le Vuide, ou
[ 5]  dans une place dont
[ 6]  l'air a esté tiré.
[ 7] 
Il a esté observé par
Messieurs Boyle,
[ 8] 
Mons. Hugens
[ 9] 
dans l'air libre
Phenomene 1.
Les liqueurs ne
[10] 
sortent
s'écoulent
pas
regulierement
dans
l'air
la liqueur
d'un
tuyau
vase
qui est
[11]  ouuert seulement
par le bout
par un trou
en
bas
un petit endroit comme
par exemple
d'un tuyau de verre bouché en haut, et ouuert en bas
si l'experience se fait dans l'air libre comme par exemple si un tuyau de verre
soit ouuert d'une co
ouuert en haut et bouché en bas
, rempli d'eau et renversé par apres adroitement, l'eau n'en pourra pas écouler
.       
[12]  Phaen. 2. Pourveu que
leur hauteur
la hauteur de la liqueur
ne soit pas
[13] 
augmentée, jusques à une
trop augmentée, outre une
mesure determinée
[14]  selon l'espece de la liqueur, car alors
on a observé
il se trouue
qu'elles tombent.       
[15]  Phenom. 3. On a pourtant observé
[16] 
que dans un vase, dont on a tiré l'air
[17] 
avec la pompe de Mons. Guericke, la liqueur
[18] 
écoule
un Recipient
fermé
bien bouché
dont la liqueur s'écoule, sitost qu'on
que le vase ou
le Tuyau
renversé
estant
mis dans un Recipient, dont l'air
[19] 
estoit tiré avec la pompe de Mons. Guericke, que la liqueur s'écouloit
, comme s'il y avoit un trou dans le haut du tuyau.       
[20]  Phaenom. 4. Mais comme l'eau, ou quelque autre
[21]  liqueur ayant demeuré longtemps dans le vuide
[22]  se purge de l'air
en tenant
ou s'épuise de la matiere
d'engendrer
propre à produir l'air, en
faisant
continuellement des petites bulles; il est arrivé enfin comme on se servoit
[23]  de cette même eau purgée dans le
dit
tuyau, elle
[24]  ne s'écouloit pas: quoyque l'experience
[25]  estant faite dans le vuide il y avoit qui luy resistoit.       
[26]  Phaenom. 5.
Sinon quand
Neantmoins
elle avoit receu
[27]  un choc, ou quand une nouuelle bulle d'air qui estoit
[28]  engendrée
dans l'eau
au fond de l'eau, ou qu'on avoit fait entrer
estoit montée à une certaine hauteur
[29]  du tuyau,
car
alors la liqueur se
[30]  détachoit, et tomboit à l'ordinaire.       
[31] 
Phaenom. 6. Cette hauteur
estoit jusque
[32] 
la hauteur à laquelle
est justement la même avec celle dont
par apres
[33] 
la liqueur
est
(apres estre
[34] 
tombée
détachée
tombée à l'ordinaire
)
demeuroit
demeure encor
suspendüe.
       
[35]  Phaenom. 7. Le même arrive avec le Mercure
[36]  hors du Recipient. Car comme
il
l'eau
ordinaire
bien que
[37]  d'une
hauteur mediocre
petite pesanteur
tombe dans le
[38]  Recipient
épuisé
, parce que l'obstacle de l'air en est osté,
[39]  de même le Mercure
ordinaire
tombe dans l'air libre, parce que
[40]  sa pesanteur est grande. Mais
[41]  comme
(par le phaenomene precedant,) l'eau
[42] 
purgée ne tombe pas dans le Recipient,
bien qu'épuisé
: de même
[43] 
le Mercure purgée ne tombe pas dans
l'air, quoyque
[44]  sa hauteur soit plus grande qu'à l'ordinaire, et qu'elle aille
[45]  même jusqu'à 70 pouces, au lieu de 27.       
[46] 
Phaenom. 8.
Sinon to
Quand
une
[47] 
bulle d'air s'engendre dans la liqueur,
[48] 
et monte en haut, sitost
Phaenom. 8. Si une liqueur purgée
[49] 
est demeurée longtemps dans
[50] 
le vuide en un certain endroit
[51] 
elle s'en détache plus difficilement
[52] 
par le choc
il faut que le choc soit plus fort pour l'en détacher
.
       
[53]  Phaenom. 9.
Enfin deux placques
On avoit
[54] 
crû, que deux placques
bien unies ne se separoient pas
[55]  à cause de la pression de l'air; mais on
[56]  a éprouué,
qu'ils
que le même attachement
[57]  se trouue aussi dans le vuide ou Recipient épuisé.       
[58]  Phaenom. 10. Le siphon à deux
[59]  jambes
inegales
fait son effect
[60]  aussi bien dans le
[61]  vuide que dans l'air.       


all layers on
all layers off
last version
text layer 1
text layer 1.1
text layer 1.2
text layer 2
text layer 2.1
text layer 2.2
text layer 2.3
text layer 3
text layer 4
text replacement
deletion 1
insertion 1


back to index